www.criminel.ca
déclaration de Martin Niemoller

Erreur judiciaire Coupable de rien condamné à mort

AVEUX DU TRAÎTRE

Pasteur Martin Niemoller

En 1937 le pasteur et théologien Martin Niemoller fut arrêté par la Gestapo et trouvé coupable de haute trahison. Martin Niemöller fut déchu de ses fonctions de pasteur et mis prématurément à la retraite.

La déclaration de Niemöller

  • Lorsque les Nazis sont venus chercher les communistes je me suis tu.
    Je n'étais pas communiste.
  • Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes je me suis tu.
    Je n'étais pas syndicaliste.
  • Lorsqu'ils sont venus chercher les sociaux-démocrates je me suis tu.
    Je n'étais pas social-démocrate.
  • Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs je me suis tu.
    Je n'étais pas juif.
  • Puis ils sont venus me chercher…
    Et il ne restait plus personne pour protester.

Niemöller fut envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen afin d'être “rééduqué”.  N'ayant pas changé ses idées, il fut ensuite transféré en 1941 au fameux camp de Dachau et libéré du camp par l'armée américaine en 1945 après la chute du régime nazi.

Martin Niemöller est né le 14 janvier 1892. Il a servi comme sous-marinier et fut décoré lors de la Première Guerre mondiale. En 1924 il a été ordonné et est devenu pasteur à Dahlem en 1931. Martin Niemöller est mort le 6 mars 1984.

La déclaration de Martin Niemöller en langue d'origine

  • Als die Nazis die Kommunisten holten,
    habe ich geschwiegen;
    ich war ja kein Kommunist..
  • Als sie die Gewerkschafter holten,
    habe ich nicht protestiert;
    ich war ja kein Gewerkschafter.
  • Als sie die Sozialdemokraten einsperrten,
    habe ich geschwiegen;
    ich war ja kein Sozialdemokrat.
  • Als sie die Juden holten,
    habe ich geschwiegen;
    ich war ja kein Jude.
  • Als sie mich holten,
    gab es keinen mehr, der protestieren konnte.